Double élévation du plancher sinusien par voie crestale

15_Dr_FengBo.jpg
Dr. Feng Bo
Hunan, China

  

Défi clinique

La résorption de l’os alvéolaire dans le maxillaire postérieur et la pneumatisation du sinus maxillaire sont toujours un défi pour l’implantation. L’élévation du plancher sinusien maxillaire et la greffe osseuse d’apposition sont souvent utilisées pour résoudre ces problèmes. Deux approches principales pour l’élévation du plancher sinusien maxillaire sont aujourd’hui très répandues en cabinet dentaire. La voie latérale est surtout utilisée pour les cas de résorption sévère de l’os alvéolaire. Parmi les inconvénients qu’elle présente, citons l’incontournable élévation d’un large lambeau pour l’accès chirurgical. L’approche crestale est considérée comme une méthode plus conservatrice. Ce cas clinique illustre une technique minimalement invasive pour la gestion d’un défaut vertical de la crête (moins de 1 mm) au maxillaire postérieur. L’approche crestale double fournit aux cliniciens une méthode simple et pratique minimalement invasive par rapport à la voie latérale classique.

  

Aperçu du résultat clinique

Objectifs

  • Double élévation de plancher sinusien par approche crestale avec Geistlich Bio-Oss® et Geistlich Bio-Gide®.
  • Pose d’implants courts en raison de la résorption osseuse sévère.

Conclusions 

  • Double élévation de plancher sinusien par voie crestale avec Geistlich Bio-Oss® et Geistlich Bio-Gide® en association avec la pose d’implants courts pour pallier la résorption osseuse sévère.
  • Moins de complications postopératoire avec les biomatériaux Geistlich en association avec la double élévation de plancher sinusien par voie crestale.

But / Approche

Le traitement a été réalisé sous anesthésie locale par injections vestibulaires et palatines locales. Le site implantaire est marqué au trépan.

La profondeur dans l’os alvéolaire pour protéger la membrane sinusienne de la perforation est contrôlée. Le cylindre osseux est délicatement tassé et repoussé dans le sinus maxillaire au moyen d’un ostéotome pour l’élévation du plancher.

Grâce au trépan, le cylindre osseux peut être utilisé. En même temps que le cylindre osseux est doucement repoussé dans le sinus, la membrane sinusienne est soulevée.

Le bloc osseux fournit les ostéoblastes tandis que la membrane sinusienne appliquée assure l’approvisionnement sanguin. Les ostéoblastes et l’approvisionnement sanguin sont des facteurs clés de l'ossification.

La membrane de Schneider à proximité du bloc osseux est légèrement repoussée à l’aide d’une curette antrale. Le bloc osseux est de nouveau soulevé d’environ 4 mm.

Un espace est créé par le bloc osseux introduit. Cet espace est ensuite comblé avec Geistlich Bio-Oss®. Geistlich Bio-Gide® est ajustée pour recouvrir le site de l’ostéotomie.
La seconde élévation du plancher sinusien est réalisée six mois plus tard selon la même procédure.

 

Conclusion

L’approche crestale double combinée avec la pose d’un implant court est une méthode efficace pour pallier la résorption sévère de l’os maxillaire postérieur.
L’élévation du plancher par une approche crestale réduit de moitié l’utilisation du substitut osseux, permet un gain de temps chirurgical et de coût et entraîne moins de complications postopératoire.