Elévation du plancher sinusien avec approche par voie latérale

13_Valentini.jpg
Dr. Pascal Valentini
Paris, France

  

Défi clinique

Elévation du plancher sinusien avec approche par voie latérale (fenestration). 2 implants ont été posés au bout de 4-6 mois.

But / approche

Les implants actuels sont dotés d'un microfiletage et d'une forme conique qui offrent une stabilité primaire de l'implant dès que l'os atteint 2-3 mm de hauteur.
La réalisation simultanée de l'implantation et de l'élévation osseuse est donc plus fréquente que par le passé. Néanmoins, la procédure simultanée est contre-indiquée sur les os de qualité médiocre, notamment en cas d'absence d'os cortical ou si la partie supérieure de la crête présente des défauts profonds.

Dans ce cas, l'approche en 2 temps doit être privilégiée.

Lorsque l'implantation et l'élévation osseuse sont réalisées en même temps, je mets généralement les implants en charge 6 mois après l'implantation.
Des études cliniques sont actuellement conduites afin de déterminer si ce délai de cicatrisation peut être ramené à 4 mois.

 

Conclusions

Je fais en sorte de réduire au maximum le diamètre du volet latéral afin d’obtenir une surface de contact la plus étendue possible entre Geistlich Bio-Oss® et la paroi osseuse.
En outre, ceci favorise la stabilité du substitut osseux. La taille du volet est donc légèrement supérieure au diamètre de la seringue que j’utilise pour insérer Geistlich Bio-Oss® dans la cavité subantrale.

En cas de perforation de la membrane du sinus, elle doit être détachée délicatement de la paroi osseuse à une distance raisonnable du site perforé, afin de réduire la tension exercée par la membrane et donc de réduire la taille de la perforation.
Une membrane sèche Geistlich Bio-Gide® devrait être placée sur le site perforé, et humidifiée avec un instrument plat qu’après l’avoir correctement positionnée.

 

Je n’utilise pas d’os autogène. Plusieurs études cliniques intégrant une analyse histomorphométrique ont démontré que l’utilisation d’os autogène, seul ou associé à des substituts osseux, n’améliore pas le résultat clinique.1
Au contraire, la greffe de l’os allonge la durée d’intervention, crée un nouveau site chirurgical et complique l’intervention. L’efficacité du substitut osseux Geistlich Bio-Oss® employé seul lors de l’élévation du plancher sinusien a été démontrée dans de nombreuses publications.2-4
Je veille toutefois à ce que Geistlich Bio-Oss® reste en contact étroit avec les parois osseuses, car c’est au ni- veau de ces points de contact que le nouvel os va se développer. J’utilise donc des petites granules de Geistlich Bio-Oss® (taille des particules comprise entre 0,25 et 1 mm).

Références:

  1. Del Fabbro M, et al.: R.; Int J Periodontics Restorative Dent 2004, 24: 565-77.
  2. Valentini P, Abensur D: Int J Oral Maxillofac Implants 2003; 18: 556-60.
  3. Hallmann M, et al.: Int J Oral Maxillofac Implants 2002; 17: 635-43.
  4. Valentini P, et al.: Int J Periodontics Restorative Dent 2000;20(3): 245-53.