Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site et optimiser notre communication. Nous tenons compte de votre choix et utilisons uniquement les données pour lesquelles vous avez donné votre accord.

Ces cookies contribuent au bon fonctionnement de notre site web en permettant les fonctions de base telles que la navigation et l’accès à des domaines sécurisés. Sans ces cookies, notre site ne peut pas fonctionner correctement.

Ces cookies nous aident à comprendre comment les visiteurs interagissent avec notre site web en collectant des informations de manière anonyme. Grâce à ces informations, nous pouvons optimiser notre offre en permanence.

Ces cookies sont utilisés afin de suivre les utilisateurs sur les pages web. Le but est de proposer des annonces pertinentes et intéressantes pour les utilisateurs et par conséquent précieuses pour les annonceurs et éditeurs et autres partenaires publicitaires tiers.

Gain of keratinised tissue

La zone de tissu kératinisé autour des dents et des implants est importante pour la préservation de la fonctionnalité et de l’esthétique,  tout comme pour le maintien par le patient d’une bonne hygiène bucco-dentaire sans irritation ou gêne.1,2

La largeur de la muqueuse kératinisée péri-implantaire peut aussi influencer le risque de péri-implantite.3 Bien que cela reste encore controversé.4

Les greffes de tissus mous autogènes comme la greffe gingivale libre ou la greffe de tissu conjonctif permettent d’augmenter le tissu kératinisé autour des dents et des implants.5 Cependant, ces procédures sont longues, douloureuses et peuvent parfois mener à des complications.6-9

Plusieurs études ont démontré les bons résultats obtenus par Geistlich Mucograft®.  La matrice collagénique :

  • produit un volume de tissu kératinisé comparable à celui obtenu par une greffe de tissu conjonctif10 ou une greffe gingivale libre5,11,
  • et aide à la régénération de tissu kératinisé qui ressemble à la gencive native.12

Par rapport aux greffes autologues, la matrice produit une meilleure correspondance de couleur et de texture avec le tissu environnant qui reste stable à long terme.13

  

References:

  1. Schrott AR, et al.: Clin Oral Implants Res 2009; 20(10): 1170-77. (clinical study)
  2. Chung DMT, et al.: J Periodontol 2006; 77(8): 1410-20. (clinical study)
  3. Schwarz F, et al.: J Periodontol 2018; 89 Suppl 1: S267-S290. (review)
  4. Greenstein G, Cavallaro J: Compend Contin Educ Dent 2011; 32(8): 24-31. (review)
  5. Thoma DS, et al.: Clin Oral Investig 2018; 22(5): 2111-19. (clinical study)
  6. Griffin TJ, et al.: J Periodontol 2006; 77: 2070-79. (clinical study)
  7. Soileau KM, et al.: J Periodontol 2006; 77: 1267-73. (clinical study)
  8. Zucchelli G, et al.: J Clin Periodontol 2010; 37: 728-38. (clinical study)
  9. Cairo F, et al.: J Clin Periodontol 2012; 39: 760-68. (clinical study)
  10. Lorenzo R, et al.: Clin Oral Implants Res. 2012; 23(3): 316-24. (clinical study)
  11. Nevins M, et al.: Int J Periodontics Restorative Dent 2011; 31(4): 367-73. (clinical study)
  12. Schmitt CM, et al.: J Periodontol 2013; 84: 914-23. (clinical study)
  13. Schmitt CM, et al.: Clin Oral Implants Res 2016; 27(11): e125-e133. (clinical study)
Verena Vermeulen
Group Lead Clinical Marketing