News detail

Photo Credit Josh Callow - Romino (MGB12308) stares at the Africa Mercy upon seeing it for the first time.

03. décembre 2015

Geistlich Pharma soutient le projet «Mercy Ships»

Améliorer la qualité de vie grâce à la médecine régénérative – telle est la mission qui anime tout le travail de recherche et développement accompli par Geistlich Pharma. C’est également dans cet esprit que l’entreprise choisit chaque année l’organisme auquel elle désire apporter son soutien financier. En 2015, ce don annuel va être remis à l’organisation «Mercy Ships» Suisse.

La médecine régénérative est la vocation de Geistlich Pharma. L’action menée par l’organisation «Mercy Ships», fondée en 1978, est en parfait accord avec la philosophie de l’entreprise. L’idée de «Mercy Ships» repose sur un constat simple: en travaillant sur des navires-hôpitaux, les médecins peuvent venir directement en aide aux patients, en réduisant au minimum les contraintes bureaucratiques. Ils disposent en outre pour cela d’un équipement de pointe, indépendamment de la qualité de l’infrastructure locale. Cette aide directe et pragmatique bénéficie aux plus démunis de ce monde. Les médecins travaillent à titre bénévole.

Navire-hôpital à Madagascar

Le plus grand navire-hôpital civil trouve actuellement dans un port de Madagascar. Durant cette mission de 9 mois, les médecins effectuent 2 000 opérations sur des adultes et des enfants. L’offre de soins est notamment axée sur la chirurgie buccale, maxillaire et faciale, ainsi que sur l’orthopédie. Plus de 10 000 autres patients sont suivis par les chirurgiens spécialisés dans une clinique dentaire basée à  terre et spécialement aménagée à cet effet. Parallèlement, les médecins assurent de manière ciblée la formation du personnel soignant local afin de pérenniser l’aide apportée.

La mission de l’«Africa Mercy»

Les dimensions du plus grand navire-hôpital privé du monde sont imposantes puisqu’il fait au total 152 m de long et abrite cinq salles d’opération et 84 lits. Vous trouverez de plus amples informations sur l’organisation «Mercy Ships» ici.