Questions Fréquemment Posées (FAQ)

SubNavigation
Produits dentaires
Geistlich Bio-Oss®
1.
Quand doit-on utiliser Geistlich Bio-Oss® en grandes particules (1 – 2 mm) et quand lui préférer les particules fines (0,25 – 1 mm) ?
En général, on recommande les particules fines pour les lésions modérées (deux alvéoles dentaires maximum), en association avec les des greffes autologues et dans les zones esthétiques en général. Les particules larges sont réservées aux lésions plus importantes(sinus lift et sites postérieurs). Mais chaque dentiste a ses préférences.
2.
Est-il possible d'utiliser Geistlich Bio-Oss® sans membrane ?

Il faut utiliser une membrane pour faire une barrière à la colonisation du site par les tissus mous1. Les membranes en collagène naturel comme Geistlich Bio-Gide® favorisent également la cicatrisation des plaies et accroissent la sécurité thérapeutique en cas de déhiscence post-opératoire2,3. Les praticiens sont invités à lire la notice avant emploi.

 

References:
1.    Gielkens PF, et al.: Clin Oral Implants Res 2008; 19 : 516-21.
2.    Tal H, et al.: Clin Oral Implants Res 2008; 19: 295-302.
3.    Becker J, et al.: Clin Oral Implants Res 2009; 20(7): 742-49.

3.
Est-il possible de re-stériliser Geistlich Bio-Oss® ?
Non, l'humidité d'un autoclavage pourrait s'accumuler dans les particules de Geistlich Bio-Oss®en raison de la grande porosité du matériau, ce qui modifierait ses propriétés hydrophiles. De plus, Geistlich Bio-Oss® n'est pas homologué pour une restérilisation en médecine dentaire. Geistlich déconseille fortement toute restérilisation.
4.
Faut-il associer Geistlich Bio-Oss® à un antibiotique ?
Le recours à une antibiothérapie locale avec Geistlich Bio-Oss® n'a pas été démontré dans la littérature.
5.
Geistlich Bio-Oss® est-il sûr (transmission de maladies comme l’ESB) ?

Geistlich Bio-Oss® est constitué de la partie minérale d’un os d’origine bovine. Son procédé de fabrication, soumis à des contrôles stricts, garantit un niveau élevé de qualité et de respect des normes de sécurité :

  • Matière première d’origine définie
  • Pays d’origine : Australie
  • Abattoirs sélectionnés et agréés
  • Contrôle sanitaire pré et post mortem de chaque animal
  • Os des extrémités (ces derniers étant, selon les directives européennes, classés comme exempts de prion et donc considérés comme sûrs).
  • Méthodes d’inactivation efficaces reposant sur un traitement à haute température pendant 15 heures et la purification à l’aide de solutions alcalines très concentrées.
  • Stérilisation : double emballage stérile.
  • Contrôles officiels  par les autorités internationales
6.
Est-il possible d’utiliser du sang veineux ou faut-il utiliser le sang de la lésion ?

Il est possible d’utiliser le sang provenant de la lésion. Il est impératif de prévenir la contamination par les bactéries présentes dans la salive.

Geistlich Bio-Oss Pen®
1.
Quand doit-on utiliser Geistlich Bio-Oss Pen® en grandes particules (1 – 2 mm) et quand lui préférer les particules fines (0,25 – 1 mm) ?
En général, on recommande les particules fines pour les lésions modérées (deux alvéoles dentaires maximum), en association avec les des greffes autologues et dans les zones esthétiques en général. Les particules larges sont réservées aux lésions plus importantes(sinus lift et sites postérieurs). Mais chaque dentiste a ses préférences.
2.
Est-il possible d'utiliser Geistlich Bio-Oss Pen®
sans membrane ?

Il faut utiliser une membrane pour faire une barrière à la colonisation du site par les tissus mous1. Les membranes en collagène naturel comme Geistlich Bio-Gide® favorisent également la cicatrisation des plaies et accroissent la sécurité thérapeutique en cas de déhiscence post-opératoire2,3. Les praticiens sont invités à lire la notice avant emploi.


References:
1.    Gielkens PF, et al.: Clin Oral Implants Res 2008; 19 : 516-21.
2.    Tal H, et al.: Clin Oral Implants Res 2008; 19: 295-302.
3.    Becker J, et al.: Clin Oral Implants Res 2009; 20(7): 742-49.

3.
Quelle est la quantité de liquide nécessaire pour humidifier Geistlich Bio-Oss Pen® ?
0,5 cm3 Geistlich Bio-Oss Pen®: ~0.5 ml

1,0 cm3 Geistlich Bio-Oss Pen®: ~1.0 ml

1,5 cm3 Geistlich Bio-Oss Pen®: ~1.5 ml
4.
Combien de Geistlich Bio-Oss® Pen sont-ils nécessaires pour une élévation du plancher sinusien ?
Le nombre de stylos nécessaires dépend de la taille du sinus. En général, il faut compter une augmentation exigeant 1,5 à 4 cm3 (3 cm3 en moyenne).
Il faut donc prévoir, soit deux Geistlich Bio-Oss® Pen remplis de particules larges/1,5 cm3, soit trois Geistlich Bio-Oss® Pen remplis de particules fines/1 cm3.
5.
Est-il possible de mélanger les particules de Geistlich Bio-Oss® contenues dans Geistlich Bio-Oss Pen® avec de l’os autologue ?
Non.
6.
Peut-on re-stériliser le Geistlich Bio-Oss Pen® ?
Geistlich Bio-Oss Pen® n’est pas homologué pour la re-stérilisation. Geistlich, en sa qualité de fabricant, rejette toute responsabilité dans ce cas.
7.
Que faire si l’embout de l’applicateur est contaminé (par exemple, après une chute sur le sol) ?
Il faut utiliser un stylo Geistlich Bio-Oss Pen® neuf.
8.
Est-il possible d’utiliser un embout applicateur séparé ?
Non.
9.
D’autres embouts d’applicateur (forme, longueur, diamètre) sont-ils disponibles ?
Non.
Geistlich Bio-Oss® Collagen
1.
Geistlich Bio-Oss® Collagen est-il un bouchon collagéniques ?
Non, Geistlich Bio-Oss® Collagen n’est pas un bouchon de collagène. Il est composé à 90% de particules spongieuses de Geistlich Bio-Oss® et de 10% de collagène hautement purifié d’origine porcine sous forme d’un bloc. Geistlich Bio-Oss® est un os minéral naturel d’origine bovine. Le collagène facilite l’adaptation de Geistlich Bio-Oss® à la morphologie du défaut.
2.
Une membrane est-elle nécessaire avec Geistlich Bio-Oss® Collagen ?

Le collagène présent dans Geistlich Bio-Oss® Collagen ne joue pas le rôle d’une membrane. Dans les procédures de régénération osseuse guidée (ROG), il est conseillé d’utiliser une membrane pour obtenir un résultat optimal.1


References:
1.    Perelmann-Karmon, et al.: Int J Periodontics Restorative Dent 2012; 32(4): 459-65.

3.
Dans quelles indications puis-je utiliser Geistlich Bio-Oss® Collagen?

Geistlich Bio-Oss® Collagen est recommandé pour la reconstruction de défauts osseux en chirurgie maxillofaciale et dentaire, i.e.:

  • Augmentation/reconstruction  de crête.
  • Comblement d'alvéole d'extraction.
  • Implantologie : préparation de sites implantaires, traitement de déhiscences, et élévation du plancher sinusien.
  • Parodontologie : comblement osseux, support de membrane en cas de régénération osseuse et tissulaire guidée (ROG et RTG).

4.
Dans quelles indications puis-je utiliser Geistlich Bio-Oss® et Geistlich Bio-Oss® Collagen ?
Geistlich Bio-Oss® et Geistlich Bio-Oss® Collagen partagent les mêmes indications.
5.
Est-il possible d'avoir une réaction allergique à Geistlich Bio-Oss® Collagen ?
Des réactions allergiques et des réactions inflammatoires ne peuvent pas être exclues. Cependant, cela reste extrêmement rare.
Geistlich Combi Kit Collagen
1.
Dans quelles indications Geistlich Combi-Kit Collagen est-il recommandé ?
Geistlich Combi-Kit Collagen contient 100 mg de Geistlich Bio-Oss® Collagen et une membrane Geistlich Bio-Gide® 16 x 22 mm. Il est recommandé pour la reconstruction de la crête alvéolaire, la prise en charge des alvéoles extractionnelles et l‘augmentation en cas de déhiscence osseuse.
2.
Peut-il y avoir une réaction allergique à Geistlich Bio-Oss® Collagen et Geistlich Bio-Gide® ?

Dans la mesure où Geistlich Bio-Oss® Collagen contient du collagène, et que Geistlich Bio-Gide® est constitué de collagène, on ne peut pas exclure des réactions allergiques ou des réactions inflammatoires au niveau des tissus. Mais ces réactions sont extrêmement rares. 

3.
Est-il possible d’utiliser les produits de Geistlich Combi-Kit Collagen séparément ?
Geistlich Combi-Kit Collagen se présente dans dans un double emballage. Une fois que le conditionnement extérieur a été ouvert, la stérilité du produit ne peut plus être garantie. Le produit Geistlich Combi-Kit Collagen a été conçu pour un usage unique. Il est déconseillé d’utiliser les produits séparément.
4.
Pourquoi Geistlich Bio-Gide® ? En quoi cette membrane est-elle différente d’autres membranes collagène ?
Geistlich Bio-Gide® est une membrane dotée d’une structure bicouche
unique. Elle permet une ostéogénèse optimale, une cicatrisation de la plaie sans complication et des résultats prévisibles. La performance hors pair de Geistlich Bio-Gide® est démontrée par un nombre impressionnant de publications scientifiques et un succès éprouvé à long terme. 
Geistlich Bio-Gide®
1.
Pourquoi faut-il une membrane ?

La régénération de l’os alvéolaire est optimale en présence d’une membrane adaptée à la Régénération Osseuse Guidée. L’utilisation d’une membrane donne lieu à une néoformation osseuse plus abondante et de meilleure qualité, par comparaison aux procédures sans membrane1.

 

References:
1.    Schwarz F, et al.: Clin Oral Impl Res 2008; 19(4): 402-15.

2.
Quelle doit-être la durée de la fonction barrière de la membrane pour la Régénération Osseuse Guidée?
Les experts de la chirurgie buccale estiment qu’une membrane utilisée pour la Régénération Osseuse Guidée doit conserver une fonction barrière tant que la présence d’une matrice provisoire et de l’os tissé n’est pas observée. Dans la plupart des cas, la durée nécessaire de la fonction barrière se situe entre 7 et 14 jours. Une fonction barrière optimale suppose le maintien de l’occlusion tant que la plaie n’est pas cicatrisée, un processus qui exige normalement environ 2 semaines. Il a été démontré que Geistlich Bio-Gide® favorise la régénération osseuse aussi bien que les membranes à fonction barrière plus longue et offre en plus une cicatrisation de la plaie sans complications.4,5,7
3.
Pourquoi choisir Geistlich Bio-Gide® ? Quelles sont les différences avec les autres membranes collagène ?

Geistlich Bio-Gide® est une membrane dotée d’une structure bicouche unique. Elle se caractérise par une ostéogénèse optimale associée à une cicatrisation des plaies sans complications et des résultats prévisibles. Le collagène naturel de Geistlich Bio-Gide® permet de limiter les déhiscences par comparaison aux membranes artificiellement réticulées.1 Un nombre exceptionnel de publications scientifiques et de bons résultats démontrés à long terme confirment la performance inégalée de Geistlich Bio-Gide®.


References:
1.    Tal H, et al.: Clin Oral Impl Res 2008; 19: 295-302.

4.
Des réactions inflammatoires ont-elles été observées avec Geistlich Bio-Gide® ?
L’inflammation est toujours une complication possible après une chirurgie. Cependant, la biocompatibilité de Geistlich Bio-Gide® a été vérifiée par des essais.
5.
Peut-il y avoir une réaction allergique à Geistlich Bio-Gide®?

Dans la mesure où Geistlich Bio-Gide® est constituée de collagène, on ne peut pas
exclure des réactions allergiques ou des réactions inflammatoires au niveau des
tissus. Mais ces réactions sont extrêmement rares. 

6.
Que se passe-t-il si la membrane est appliquée sur la mauvaise face (surface rugueuse au contact des tissus mous)?
La couche dense de Geistlich Bio-Gide® est plus occlusive vis-à-vis des cellules que la couche rugueuse et poreuse. En cas d’inversion lors de la pose, l’intégration des cellules osseuses peut-être ralentie. Cependant, il n’est pas nécessaire de retirer la membrane.
7.
Est-il possible de restériliser Geistlich Bio-Gide®?
Non, car le passage en autoclave ou la stérilisation à l’air chaud détruit irrémédiablement la structure collagène. Les propriétés physiques de la membrane s’en trouvent modifiée et le produit prend un aspect parcheminé. La membrane est alors inutilisable. Dans ce cas, la responsabilité de fabriquant de Geistlich ne peut être engagée dans la mesure où le produit n’est pas homologué pour restérilisation.
8.
Faut-il fixer la membrane?

La très bonne adhérence de Geistlich Bio-Gide® sur la lésion permet, en principe, de se dispenser d’une fixation par vis ou broches. Selon le Dr N. Zitzmann (Université de Bâle): «La fixation n’est pas nécessaire si aucune contrainte mécanique excessivement sévère n’est envisagée». Le Pr Buser (Université de Berne) utilise la technique du doublement pour la stabilisation des lésions plus étendues en lieu et place d’une fixation par broche1.


Références
1.    Buser D et al. Int J Oral Maxillofac Implants 2004;19:43-61.

9.
Comment peut-on utiliser Geistlich Bio-Gide® pour une cicatrisation à ciel ouvert dans la prise en charge des alvéoles ?

Pour la cicatrisation, Geistlich Bio-Gide® peut être enfoui ou laissé à découvert1 selon les préférences du chirurgien. La cicatrisation secondaire de Geistlich Bio-Gide® présente l’intérêt d’une chirurgie sans lambeau et de la préservation de la ligne mucogingivale.


References:
1.    Cardaropoli D, et al.: Int J Periodontics Restorative Dent 2012, 32(4): 421-30.

Geistlich Bio-Gide® Perio
1.
Quelle est la différence entre Geistlich Bio-Gide® Perio et Geistlich Bio-Gide® ?
La surface de Geistlich Bio-Gide® Perio a été rigidifiée pour faciliter les applications parodontales. En outre, l’emballage de Geistlich Bio-Gide® Perio comprend quatre guides de découpe hydrophobes stériles dans un blister séparé. Ils peuvent être placés à plusieurs reprises sur la lésion pour dimensionner parfaitement le guide avant de découper la membrane à la forme exacte voulue.
2.
Des réactions inflammatoires ont-elles été observées avec Geistlich Bio-Gide® Perio?
L’inflammation est toujours une complication possible après une chirurgie. Cependant, la biocompatibilité de Geistlich Bio-Gide® Perio a été vérifiée par des essais.
3.
Peut-il y avoir une réaction allergique à Geistlich Bio-Gide® Perio?

Dans la mesure où Geistlich Bio-Gide® Perio est constituée de collagène, on ne peut pas exclure des réactions allergiques ou des réactions inflammatoires au niveau des tissus. Mais ces réactions sont extrêmement rares. 

4.
Que se passe-t-il si la membrane est appliquée sur la mauvaise face (surface rugueuse au contact des tissus mous)?
La couche dense de Geistlich Bio-Gide® est plus occlusive vis-à-vis des cellules que la couche rugueuse et poreuse. En cas d’inversion lors de la pose, l’intégration des cellules osseuses peut-être ralentie. Cependant, il n’est pas nécessaire de retirer la membrane.
5.
Est-il possible de restériliser Geistlich Bio-Gide® Perio?
Non, car le passage en autoclave ou la stérilisation à l’air chaud détruit irrémédiablement la structure collagène. Les propriétés physiques de la membrane s’en trouvent modifiée et le produit prend un aspect parcheminé. La membrane est alors inutilisable. Dans ce cas, la responsabilité de fabriquant de Geistlich ne peut être engagée dans la mesure où le produit n’est pas homologué pour restérilisation.
6.
Faut-il fixer la membrane?

La très bonne adhérence de Geistlich Bio-Gide® Perio sur la lésion permet, en principe, de se dispenser d’une fixation par vis ou broches. Selon le Dr N. Zitzmann (Université de Bâle): «La fixation n’est pas nécessaire si aucune contrainte mécanique excessivement sévère n’est envisagée». Le Pr Buser (Université de Berne) utilise la technique du doublement pour la stabilisation des lésions plus étendues en lieu et place d’une fixation par broche1.


Références
1.    Buser D et al. Int J Oral Maxillofac Implants 2004;19:43-61.

Geistlich Bio-Gide® Shape
1.
Quelle est la différence entre Geistlich Bio-Gide® Shape et Geistlich Bio-Gide®?

Geistlich Bio-Gide® Shape est produite avec la même technologie que Geistlich Bio-Gide® Perio qui augmente le confort d’utilisation. Pour une manipulation simplifiée, la membrane est prédécoupée afin qu’elle s’ajuste à l’alvéole d’extraction. En outre, cela réduit le temps de préparation.

2.
Comment doit-on placer Geistlich Bio-Gide® Shape ?

Placer la membrane à sec dans l’alvéole d’extraction. La longue bande de Geistlich Bio-Gide<sup>®</sup> Shape doit être placée de manière à recouvrir le défaut osseux de l’alvéole. Ainsi, la surface lisse doit être placée face aux tissus mous, et la surface rugueuse face au défaut.

Pour fermer l’alvéole d’extraction, les deux ailes latérales de la membrane Geistlich Bio-Gide<sup>®</sup> Shape doivent être glissées sous la muqueuse, côté mésial et distal de l’alvéole. L’aile supérieure doit être glissée côté lingual/palatin entre les tissus mous et le mur osseux.

3.
Geistlich Bio-Gide® Shape doit-elle être placée à l’intérieur ou à l’extérieur de l’alvéole ?

La membrane peut être placée à l’intérieur de l’alvéole ou à l’extérieur (entre l’os et les tissus mous). D’un point de vue pratique, il peut être plus simple de placer Geistlich Bio-Gide<sup>®</sup> Shape à l’intérieur de l’alvéole.

La longue bande de Geistlich Bio-Gide<sup>®</sup> Shape doit recouvrir le défaut osseux de l’alvéole, s’il y en a un. Ainsi, la surface lisse doit être placée face aux tissus mous, et la surface rugueuse face au défaut.

4.
Comment suturer Geistlich Bio-Gide® Shape ?
Une fixation de la membrane (points en matelassier, par exemple) peut être conseillée pour éviter les mouvements ou un déplacement du à une pression sur l’alvéole.
5.
Quand utiliser Geistlich Bio-Gide® Shape ? Et quand utiliser Geistlich Mucograft® Seal?

Geistlich Bio-Gide® Shape and Geistlich Bio-Oss® Collagen peuvent être utilisés ensemble pour traiter les alvéoles d’extraction présentant un défaut osseux.


L’association Geistlich Mucograft® Seal / Geistlich Bio-Oss® Collagen est quant à elle recommandée pour les alvéoles d’extraction avec paroi osseuse intacte.1


1

Reference:

  1. Geistlich Mucograft Seal Advisory Board Meeting Report, 2013. Data on file, Geistlich Pharma AG, Wolhusen, Switzerland.
Geistlich Fibro-Gide®
1.
Dans quelles indications peut-on utiliser Geistlich Fibro-Gide®?

Geistlich Fibro-Gide® est indiquée pour la régénération des tissus mous sur la crête alvéolaire. Les indications de Geistlich Fibro-Gide® sont :

  • L’insuffisance de volume tissulaire,
  • La récession.
2.
Quelle est la composition de Geistlich Fibro-Gide® ?

La matrice est produite à partir de collagène reconstitué ayant bénéficié d’une réticulation « intelligente » afin d’améliorer la stabilité volumique du dispositif, tout en maintenant une excellente biocompatibilité.

3.
Geistlich Fibro-Gide® est-elle résorbable ?

Les études animales in vivo ont montré une bonne intégration de Geistlich Fibro-Gide® dans les tissus mous environnants tout en maintenant la stabilité.

4.
Geistlich Fibro-Gide® est-elle une alternative à la greffe de gencive libre (GGL) ou à la greffe de tissu conjonctif (GTC) ?

Geistlich Fibro-Gide® est une alternative aux greffes autologues de tissu conjonctif (GTC) pour l’augmentation du volume des tissus mous autour des dents et des implants. Du fait de l’absence de site donneur, le recours à Geistlich Fibro-Gide® a l’avantage significatif de réduire la co-morbidité.


De plus, il n’y a aucun risque de nécrose en utilisant Geistlich Fibro-Gide® à la différence de la GTC.

5.
Geistlich Fibro-Gide® nécessite-t-elle un prétraitement ?
Geistlich Fibro-Gide®est prête à être appliquée sur le site et ne nécessite aucun traitement avant application.

Elle possède une excellente hydrophilie permettant une rapide hydratation de la matrice collagénique ( par le sang du patient et/ou une solution saline stérile ).
Si elle est appliquée à sec sur le défaut du site, la matrice s’hydrate facilement en absorbant très rapidement le sang du patient et/ou une solution saline stérile.

6.
Geistlich Fibro-Gidey® se manipule à l'état sec ou à l'état humide ?
Geistlich Fibro-Gide®peut-être appliquée à sec ou humide selon les préférences individuelles : une préhumidification peut être effectuée avec le sang du patient ou avec une solution saline stérile.

Geistlich Fibro-Gide® peut être découpée et ajustée à sec et humide, avec un ciseaux et/ou une lame.


La lame est recommandée pour une manipulation à sec. Utiliser une lame va aider à obtenir des bords arrondis et biseautés pour améliorer l’adaptation au site et pour un ajustement précis de la matrice.

 
7.
Le volume de Geistlich Fibro-Gide® augmente-il après mise en place ?
Le volume va augmenter d’environ 25% après humidification. Cette augmentation doit être prise en compte pour décider de l’adaptation de la dimension. Un lambeau large est l’élément clé pour obtenir un enfouissement complet de la matrice.
8.
Quel type de lambeau est recommandé pour utiliser Geistlich Fibro-Gide®?
Choisissez le design de lambeau que vous préférez.
Toutes les techniques de lambeau fonctionnent, cependant une libération large des tissus mous est essentielle pour favoriser la cicatrisation avec un recouvrement complet de Geistlich Fibro-Gide®.

Différentes techniques chirurgicales, telles que la tunnélisation et/ou la technique de l’enveloppe sont en cours d'évaluation clinique.

9.
Quel type de suture utiliser avec Geistlich Fibro-Gide®?
L’expérience clinique montre que la fermeture sans tension du lambeau est essentielle pour éviter les déhiscences pendants la phase de cicatrisation.

En cas de lambeau pour l’augmentation au niveau de la crête alvéolaire, une suture horizontale en matelassier est recommandée afin de stabiliser la matrice (5.0-6.0).


En recouvrement de récession, des sutures simples (7.0) ont été utilisées pour la stabilisation.

10.
Comment fermer le lambeau au-dessus de Geistlich Fibro-Gide® ?
Une fermeture de la plaie sans tension est essentielle pour éviter déhiscences et autres complications pendants la phase de cicatrisation.
11.
Des antibiotiques sont-ils nécessaires après un traitement avec Geistlich Fibro-Gide®?
Après un traitement avec Geistlich Fibro-Gide®, la prise en charge postopératoire est identique à celle des greffes de tissu conjonctif.
12.
Quelle est la différence entre Geistlich Fibro-Gide® et Geistlich Mucograft® ?

Geistlich Mucograft®

Geistlich Fibro-Gide®

Structure composée d’une couche compacte et d’une couche poreuse.

Structure poreuse uniquement.

Collagène reconstitué – sans réticulation 

Collagène reconstitué – avec réticulation « intelligente » 

Stabilité de volume faible 

Bonne stabilité de volumique

Cicatrisation à ciel ouvert et cicatrisation enfouie

Cicatrisation enfouie seulement

Objectifs du traitement :

  • Gain de tissu kératinisé
  • Scellement d’alvéole
  • Vestibuloplastie
  • Recouvrement de récessions

Objectifs du traitement :

  • Épaississement des tissus mous autour des dents naturelles, des implants, et sous les pontiques
  • Recouvrement de récessions

Geistlich Mucograft®
1.
Qu'est ce que Geistlich Mucograft®?
Geistlich Mucograft® est une matrice de collagène 3D unique destinée spécifiquement à la régénération des tissus mous, étant une alternative à la greffe autologue.
2.
De quoi est constitué Geistlich Mucograft® ?

Geistlich Mucograft® est constitué de collagène porcin et est spécifiquement destiné pour la régénération des tissus mous. La matrice est faite d'une structure compacte qui donne une certaine stabilité tout en permettant une cicatrisation ouverte et une structure spongieuse qui permet une bonne formation du caillot sanguin et la croissance cellulaire des tissus mous.

3.
Geistlich Mucograft® est-elle résorbable ?

Le collagène de Geistlich Mucograft® est remplacé par des tissus mous néoformés. La matrice est rapidement vascularisée puis colonisée par les cellules des tissus mous, ce qui permet sa bonne intégration et l’absence de tout signe de réaction aux corps étrangers.1,2

Références: 

1.    Rocchietta I, et al.: Int J Periodontics Restorative Dent 2012; 32(1): e34-40.
2.    Ghanaati S, et al.: Biomed Mater 2011; 6(1): 015010.

4.
Est-ce que Geistlich Mucograft® est une alternative à la greffe gingivale libre ou à la greffe de tissu conjonctif ?
Geistlich Mucograft® est une alternative à la greffe gingivale libre ou de tissu conjonctif pour l’augmentation du tissu kératinisé3
Geistlich Mucograft® est une alternative à la greffe de tissu conjonctif pour la couverture des récessions7–9
5.
Est ce que Geistlich Mucograft® a besoin d'une préparation particulière ?

Geistlich Mucograft® est prêt à l'emploi et n'a pas besoin d'être humidifié avant l'application. En raison de son excellent caractère hydrophile, la matrice va rapidement s'humidifier après l'application en absorbant le sang du patient.

6.
Faut-il manipuler/appliquer Geistlich Mucograft® humide ou à sec ?
Geistlich recommande une manipulation et une application à sec : Découpe facile, Pré-suture facile
7.
Y a-t-il un changement de volume de Geistlich Mucograft® après la pose ?
Nos mesures ont montré que la matrice ne gonfle plus après l’hydratation (mesure sur une période de 90 minutes).10
8.
Est-ce que Geistlich Mucograft® peut-être étiré ?

Non, il faut toujours suturer Geistlich Mucograft® sans tension.

9.
Quelles sutures utiliser pour Geistlich Mucograft® ?

Les données publiées font état de plusieurs types de sutures pour Geistlich Mucograft® : sutures non résorbables1,2 et résorbables3, 5-01,2 et 6-04Il n’existe aucune preuve clinique démontrant la supériorité d’un type de suture sur une autre pour Geistlich Mucograft®.

 

References:
1.    Sanz M, et al.: J Clin Periodontol 2009; 36(10): 868-76.
2.    Herford AS, et al.: J Oral Maxillofac Surg 2010; 68(7): 1463-70.
3.    Cardaropoli D, et al.: J Periodontol 2012; 83(3): 321-28.
4.    McGuire MK & Scheyer ET : J Periodontol 2010; 81(8): 1108-17.

10.
Quelle surface de Geistlich Mucograft® doit-on diriger vers l’os ?

La structure compacte doit être dirigée vers l’extérieur, à distance de l’os sous-jacent tandis que le côté spongieux doit faire face à l’os ou au lit de la plaie des tissus mous. Il n’existe aucune donnée clinique ou comparative sur la performance de Geistlich Mucograft®  en cas d’inversion de son placement. 

Geistlich Mucograft® Seal
1.
Quelle est la différence entre les éponges de collagène d’autres fabricants et Geistlich Mucograft® Seal?
Geistlich Mucograft® Seal est spécifiquement conçu pour la régénération des tissus mous.1 Le collagène de Geistlich Mucograft® est traité spécifiquement pour favoriser la stabilisation immédiate du caillot sanguin. Cette caractéristique permet une vascularisation précoce2,3 facilite la colonisation par les cellules de tissus mous et une excellente intégration de la matrice 3D dans les tissus environnants.2,3 Geistlich Mucograft® et Geistlich Mucograft® Seal sont bien documentés sur le plan scientifique et associés à des bénéfices cliniques prouvés. Cette documentation devrait exister pour tous les produits de ce type.
2.
Combien de temps met Geistlich Mucograft® Seal a se résorber ?

Le temps de résorption quelque soit le biomatériau utilisé incluant Geistlich Mucograft® Seal dépend de plusieurs facteurs : la taille du défaut, le métabolisme et l'état de santé général du patient, etc. D'un autre côté, pour déterminer une moyenne du temps de résorption de Geistlich Mucograft® Seal chez l'humain, il faudrait effectuer des biopsies des tissu mous après extraction à différents moments de cicatrisation. Cette procédure n'est évidemment pas conforme d'un point de vue éthique et ce temps de résorption ne peut être mesuré. Cependant, des coupes histologiques simples indiquent qu'après 8 semaines Geistlich Mucograft® est complétement intégré au tissu nouvellement formé.

3.
Geistlich Mucograft® Seal absorbe-t-il aussi bien le sang que le sérum physiologique ?
Les propriétés hydrophiles de Geistlich Mucograft® Seal favorisent son humidification rapide aussi bien avec du sérum physiologique qu’avec du sang.
4.
Pourquoi utiliser Geistlich Bio-Oss® Collagen avec Geistlich Mucograft® Seal, si je prévois une implantation après 8–10 semaines, compte tenu du surcoût que cela représente ?
Geistlich Bio-Oss® Collagen est nécessaire pour assurer le soutien de Geistlich Mucograft® Seal pour une bonne préservation des tissus mous et durs. Après 8 semaines, les tissus mous sont cicatrisés mais le mélange de cellules sanguines, de Geistlich Bio-Oss® Collagen et d‘os nouvellement formé reste fragile. Cependant, il est possible de forer pour poser l’implant, Geistlich Bio-Oss® Collagen favorisant le maintien du volume osseux.
Domaines thérapeutiques dentaires
Gestion de l'alvéole d’extraction
1.
Qu'est ce que l'os fasciculé (bundle bone)?

Il s’agit d’une structure liée à la dent qui se résorbe après une extraction dentaire. La paroi osseuse vestibulaire de l’alvéole est très mince1-3 et essentiellement constituée d’os fasciculé.

 

References: 

1.    Huynh-Ba G, et al.: Clin Oral Implants Res 2010; 21: 37-42.
2.    Januario AL, et al.: Clin Oral Implants Res 2011; 22(10): 1168-71.
3.    Araujo MG, Lindhe J: Journal Clin Periodontol 2005; 32: 212-18.

2.
La régénération de l’os fasciculé (bundle bone) est-elle possible avec les biomatériaux Geistlich ?

La résorption de l’os fasciculé après l’extraction ou la perte d’une dent est inévitable quelle que soit l’approche thérapeutique. Bien que la régénération de l’os fasciculé soit impossible,  Geistlich Bio-Oss® ou Geistlich Bio-Oss® Collagen offrent une substitution efficace de son rôle en servant de support aux tissus mous et en compensant la perte osseuse vestibulaire.

3.
Je traite des alvéoles post-extractionnelles. Si j’utilise vos produits, quand puis-je compter sur la présence d’os ?
Il faut compter 4 à 6 mois pour la régénération osseuse de l’alvéole.
4.
Que faire en cas d’inflammation de l’alvéole d’extraction ?

Il est déconseillé d’utiliser Geistlich Bio-Oss® et Geistlich Bio-Oss® Collagen en cas d’infection du site (voir la notice).

5.
Selon la littérature médicale, à quel moment la réentrée/implantation dans les alvéoles d’extraction est-elle possible ?
  • Type 1 : simultanément à l’extraction (implantation immédiate)
  • Type 2 : 4 à 8 semaines après l’extraction (implantation précoce)
  • Type 3 : 12 à 16 semaines après l’extraction (implantation différée)
  • Type 4 : plus de 16 semaines après l’extraction (implantation tardive)
6.
Pourquoi associer Geistlich Bio-Oss® Collagen à Geistlich Mucograft® Seal si je vise un bon rapport coût/efficacité et une implantation après 8 à 10 semaines ?

Geistlich Mucograft® Seal doit être placé au-dessus de Geistlich Bio-Oss® Collagen pour avoir le support nécessaire à une bonne préservation de la crête sur le plan tissulaire et osseux. A 8 semaines, la cicatrisation des tissus mous est terminée mais le mélange du caillot sanguin, de Geistlich Bio-Oss® Collagen et de l’os néoformé est encore tendre. Il est cependant possible de positionner l’implant avec précaution dans l’alvéole ; la quantité encore présente de Geistlich Bio-Oss® Collagen va favoriser la préservation du volume de la crête.

Régénération des tissus mous
1.
Est-ce que Geistlich Mucograft® est une alternative à la greffe gingivale libre ou à la greffe de tissu conjonctif ?
Geistlich Mucograft® est une alternative à la greffe gingivale libre ou de tissu conjonctif pour l’augmentation du tissu kératinisé3, Geistlich Mucograft® est une alternative à la greffe de tissu conjonctif pour la couverture des récessions7.
2.
Quelle surface de Geistlich Mucograft®/Geistlich Mucograft® Seal doit-on diriger vers l’os ?

La structure compacte doit être dirigée vers l’extérieur, à distance de l’os sous-jacent, tandis que le côté spongieux doit faire face à l’os ou au lit de la plaie des tissus mous. La face spongieuse de Geistlich Mucograft® Seal est repérable par ses bandes pour une différentiation plus facile des deux faces.  Il n’existe aucune donnée clinique ou comparative sur la performance de Geistlich Mucograft®  en cas d’inversion. 

3.
Combien de « couches » de Geistlich Mucograft® doit-on utiliser ?
Dans la majorité des cas traités jusqu’ici et concernant toutes les études sur Geistlich Mucograft®,  une seule épaisseur de matrice a été utilisée. Actuellement aucune donnée clinique n’est disponible pour prouver que l’utilisation de plusieurs épaisseurs de matrice optimise le résultat obtenu par une seule.
4.
Faut-il placer Geistlich Mucograft® directement sur l’os ou sur le périoste ?

Cela dépend de l’indication :

1. Gain de tissu kératinisé : Geistlich Mucograft® doit être posée sur un lit périosté3,4 car la vascularisation joue un rôle important. En cas de cicatrisation à ciel ouvert, la vascularisation est assurée via les bords de la matrice à partir des tissus environnants et du périoste.

2. Couverture des récessions : Geistlich Mucograft® peut être placé en partie ou totalement sur l’os.7–9  La vascularisation est assurée via les bords de la matrice à partir des tissus environnants et du lambeau qui la recouvre complètement.

 

References:
1.    Sanz M, et al.: J Clin Periodontol 2009; 36(10): 868-76.
2.    Lorenzo R, et al.: Clin Oral Impl Res 2012; 23(3): 316-24.
3.    McGuire MK & Scheyer ET : J Periodontol 2010; 81(8): 1108-17.
4.    Cardaropoli D, et al.: J Periodontol 2012; 83(3): 321-28.
5.    Rotundo R & Pini-Prato G: Int J Periodontics Restorative Dent 2012; 32(4): 413-19.

5.
Quelles sutures utiliser pour Geistlich Mucograft®?

Cela dépend de l’indication :

1. Gain de tissu kératinisé : une cicatrisation à ciel ouvert est recommandée lorsque Geistlich Mucograft® est utilisée dans le but d’augmenter la hauteur de tissu kératinisé. La structure innovante de Geistlich Mucograft® permet une excellente cicatrisation en cas de cicatrisation à ciel ouvert1.

2. Recouvrement de récession : Geistlich Mucograft® doit dans ce cas rester totalement recouverte pour éviter une résorption prématurée du collagène. 2-4 L’apport sanguin est important.

6.
L’antibiothérapie est-elle nécessaire après un traitement avec Geistlich Mucograft® ?

Vous devez effectuer la même prise en charge post-chirurgicale avec Geistlich Mucograft® que celle habituellement suivie pour une greffe de tissu conjonctif ou une greffe gingivale libre. 

7.
Pourquoi ai-je besoin de tissu kératinisé ?

Les investigateurs ne s’accordent toujours pas sur l’importance de la présence de tissu kératinisé. Cependant, plusieurs études ont montré que l’absence de tissu kératinisé autour des implants est associée aux phénomènes suivants :

  • Récession gingivale sur une période de cinq ans1
  • Perte d’attache des tissus mous2
  • Accumulation accrue de la plaque dentaire en lingual1
  • Inflammation des tissus mous2
  • Saignements plus fréquents1

References:

1.    Schrott AR, et al.: Clin Oral implants Res 2009; 20(10): 1170-17.
2.    Chung DMT, et al.: J Periodontol 2006; 77(8): 1410-20.

8.
Quel biomatériau Geistlich recommandez-vous pour le traitement des alvéoles d’extraction ?

Geistlich Bio-Oss® OU Geistlich Bio-Oss® Collagen ASSOCIES A Geistlich Bio-Gide® sont recommandés pour la régénération osseuse dans le cadre d’une prise en charge d’alvéoles post-extractionnelles avec lésions des parois osseuses. L’utilisation conjointe de Geistlich Bio-Oss® et Geistlich Bio-Gide® permet de gagner davantage d’os que pour un site d’extraction traité avec un simple substitut osseux1. L’association de Geistlich Mucograft® Seal et de Geistlich Bio-Oss® Collagen est recommandée pour les alvéoles d’extraction dont la paroi vestibulaire est intacte2.

References:

1.    Perelman-Karmon M, et al.: Int J Periodontics Restorative Dent 2012; 32(4): 459-65.
2.    Geistlich Mucograft Seal Advisory Board Meeting Report, 2013. Data on file,
       Geistlich Pharma AG, Wolhusen, Switzerland.

9.
Comment peut-on utiliser Geistlich Bio-Gide® pour une cicatrisation à ciel ouvert dans la prise en charge des alvéoles ?

Pour la cicatrisation, Geistlich Bio-Gide® peut être enfoui ou laissé à découvert1 selon les préférences du chirurgien. La cicatrisation secondaire de Geistlich Bio-Gide® présente l’intérêt d’une chirurgie sans lambeau et de la préservation de la ligne mucogingivale.


References:
1.    Cardaropoli D, et al.: Int J Periodontics Restorative Dent 2012; 32(4) :421-30.

10.
Peut-on utiliser Geistlich Mucograft® Seal pour la prise en charge des alvéoles d’extraction avec une cicatrisation à ciel ouvert et si oui, comment ?

Geistlich Mucograft® Seal offre une alternative à la greffe de tissus mous autogènes. Geistlich Mucograft® Seal n’a pas besoin d’être préhydraté ou rincé. Il se manipule et s’applique à l’état sec. Avant d’apposer Geistlich Mucograft® Seal, les berges des tissus mous adjacents doivent être désépithélialisées afin de favoriser la migration des cellules épithéliales des tissus mous vers la matrice. 

Patients
Régénération Dentaire
1.
Qu'est ce qu'un Biomatériau ?
Un biomatériau est un matériau non-viable qui peut être implanté pour remplacer ou réparer un tissu manquant. Il peut être d'origine naturelle ou synthétisé en laboratoire et est capable d'interagir avec le corps humain.
2.
Quand faut-il une augmentation osseuse ?
  1. Implants dentaires : Si l’os de la mâchoire n’est pas suffisant pour garantir un ancrage dentaire stable à long terme, il doit être augmenté en cas d’implants dentaires.
  2. Parodontite : Pour préserver les dents existantes qui n’ont plus d’ancrage sûr dans l’os de la mâchoire en raison d’une maladie parodontale (due, par exemple, à des bactéries de la plaque dentaire).
  3. Insuffisance osseuse importante : Reconstruction osseuse suite à une importante perte osseuse.
3.
Quelles sont les règles de fabrication des biomatériaux Geistlich ?

Grâce à la sélection méticuleuse des matières premières et des procédés de fabrication rigoureusement contrôlés, Geistlich Bio-Oss® et Geistlich Bio-Gide® respectent les normes de sécurité les plus exigeantes et garantissent une très bonne tolérance.

Nos critères de fabrication sont rigoureux:

  • Sélection attentive des matières premières pour la production Geistlich Bio-Oss® et de Geistlich Bio-Gide® avec des substances osseuses ou du collagène provenant uniquement d’établissements contrôlés.
  • Procédé de purification très efficace reposant sur des traitements physico-chimiques et des temps de chauffage longs (Geistlich Bio-Oss®).
  • Contrôle des procédés de production associé à des inspections régulières par des institutions indépendantes et des autorités gouvernementales.
  • Stérilisation des produits finis.
  • Système d’assurance qualité documenté.
4.
Que se passe-t-il après une extraction dentaire ?

Dans les semaines et les mois qui suivent l’extraction dentaire, l’os se résorbe, ce qui peut entraîner les problèmes suivants :

  • Problème esthétique : La gencive suit la résorption de l’os, ce qui se traduit par des récessions gingivales inesthétique.
  • Problème d’hygiène : Si vous avez un bridge, les interstices dus à la récession peuvent être plus difficiles voire impossibles à nettoyer.
  • Trouble de l’articulation : Les modifications en bouche affectent l’articulation.
  • Traitements ultérieurs chers et compliqués : Il faudra plus tard compenser la perte osseuse par des interventions lourdes d’augmentation de l’os et des tissus mous.
 
5.
Quelles sont les preuves qui démontrent l’efficacité réelle des biomatériaux Geistlich?

Geistlich Bio-Oss®
et Geistlich Bio-Gide® font partie des traitements de référence
utilisés depuis de nombreuses années par les chirurgiens-dentistes dans le
domaine de la reconstruction osseuse. Ce sont les biomatériaux les plus
fréquemment utilisés en médecine dentaire régénérative au niveau mondial. Geistlich
Bio-Oss® et Geistlich Bio-Gide® ont été utilisés des
millions de fois et ils ont été évalués par de très nombreuses études
cliniques. 

6.
Que deviennent les biomatériaux après leur implantation ?

Geistlich Bio-Oss® est intégré dans le nouvel os après quatre à six mois et il est ensuite impliqué dans le processus naturel de remodelage osseux. La membrane protectrice Geistlich Bio-Gide® est naturellement métabolisée par le corps humain après quelques semaines. 

7.
Quelles sont les causes de la perte osseuse ?

La perte osseuse peut avoir plusieurs causes différentes : un accident ou une inflammation de la gencive et de l’os due aux bactéries de la plaque dentaire (parodontite). Elle est observée également après une extraction dentaire : la hauteur et l’épaisseur de l’os de la mâchoire diminuent car il n’est plus soumis à des sollicitations mécaniques.