Du spécialiste suisse de l’os à l’expert international en régénération osseuse et tissulaire

Comment tout a commencé : fabrication de colle naturelle à base d’os et de peaux

Les os et les tissus parcourent tel un fil rouge l’histoire de Geistlich. Cette entreprise familiale, fondée en 1851 et implantée au départ à Zurich, puis à Schlieren à partir de 1873 et depuis 1899 à Wolhusen également, a commencé en fabriquant de la colle à partir d’os et de peaux. Ces matières premières vont demeurer la base des produits Geistlich au cours des siècles suivants. Toutes les unités du groupe Geistlich sont issues du travail des os et des tissus et s’appuient sur le savoir-faire amassé par l’entreprise au cours de sa longue existence.


Élargissement au secteur pharmaceutique dans les années quarante

La fabrication de colles et d’engrais naturels à base d’os et de peaux a permis à l’entreprise Geistlich d’accumuler de précieuses connaissances des os et des tissus. Durant la Seconde Guerre mondiale, Geistlich se lance dans l’industrie pharmaceutique grâce à un produit destiné à lutter contre l’atrophie osseuse.

Dans les années cinquante, l’entreprise fonde de premières succursales en Grande-Bretagne (Geistlich Sons Ltd) et en Allemagne (GEWO) et ne cesse dès lors de développer sa gamme de produits : outre la gélatine, produite par Geistlich jusqu’en 2002, l’entreprise a fabriqué des produits cosmétiques jusqu’à la fin des années quatre-vingt et continue à commercialiser des produits pharmaceutiques ( Kelosoft®, Taurolin®, Vita-Gerin Geistlich®) et médicaux (TauroSept®).

« L’entreprise s’appuie depuis plus de 150 ans sur sa dimension familiale. Cela nous donne la liberté d'investir le temps nécessaire pour penser dans la durée et développer des produits novateurs de manière responsable. »
Paul Note, CEO Geistlich Pharma

 

Biomatériaux régénératifs – le début d’une nouvelle ère

Durant les années quatre-vingt, le Dr Peter Geistlich, président du conseil d’administration de Geistlich Pharma, décide d’investir dans les biomatériaux régénératifs et de développer des produits à base d’os et de collagène favorisant la régénération naturelle osseuse et tissulaire. En collaboration avec des chercheurs internationaux, en particulier le professeur Dr Philip J. Boyne (Loma Linda / Californie), Peter Geistlich accomplit un travail de pionnier dans le domaine de la régénération osseuse et met au point le substitut osseux Geistlich Bio-Oss®. C’est également au cours des années quatre-vingt qu’est lancé Orthoss®, un substitut osseux destiné à être utilisé lors des interventions orthopédiques. Les années quatre-vingt-dix sont marquées par la mise sur le marché de Geistlich Bio-Gide®, une membrane collagénique de médecine dentaire, et Chondro-Gide®, une matrice collagénique de régénération du cartilage.

Spécialiste mondial de la régénération

Lorsque Geistlich s’est lancé dans les années quatre-vingt sur le marché des biomatériaux régénératifs, il s’agissait encore pour une large part d’une « terra incognita ». Geistlich a joué un rôle de précurseur et exercé une influence décisive sur l’évolution du secteur. L’entreprise est aujourd’hui spécialisée dans la médecine régénérative et étend son expertise des os et des cartilages à d’autres champs d’application. Geistlich est depuis plusieurs décennies leader mondial de la dentisterie régénérative (Geistlich Biomaterials) et connaît une expansion continue – y compris sur le plan géographique : en 1996, la société de dentisterie régénérative Geistlich Biomaterials Deutschland est venue compléter la filiale allemande GEWO spécialisée dans les produits pharmaceutiques. Cette mesure a été suivie par la création de filiales en Italie (2003), en Chine et en France (toutes les deux en 2008), au Brésil (2010) et en Corée du Sud (2011). Elles ont été rejointes en 2012 par l'Amérique du Nord, 2014 en Australie et en 2016 par une dixième filiale en Inde.

Mirjam_Kessler_140x140.jpg
Dr. Mirjam Kessler
Director Corporate Communications