Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site et optimiser notre communication. Nous tenons compte de votre choix et utilisons uniquement les données pour lesquelles vous avez donné votre accord.

Ces cookies contribuent au bon fonctionnement de notre site web en permettant les fonctions de base telles que la navigation et l’accès à des domaines sécurisés. Sans ces cookies, notre site ne peut pas fonctionner correctement.

Ces cookies nous aident à comprendre comment les visiteurs interagissent avec notre site web en collectant des informations de manière anonyme. Grâce à ces informations, nous pouvons optimiser notre offre en permanence.

Ces cookies sont utilisés afin de suivre les utilisateurs sur les pages web. Le but est de proposer des annonces pertinentes et intéressantes pour les utilisateurs et par conséquent précieuses pour les annonceurs et éditeurs et autres partenaires publicitaires tiers.

AMIC® Chondro-Gide® in the Talus

Les lésions chondrales et ostéochondrales (OCL) de la cheville sont fréquentes et sont de plus en plus considérées comme pouvant être la cause de douleurs chroniques à la cheville. La plupart des lésions ostéochondrales du talus (OLT) sont dues aux traumatismes et aux microtraumatismes répétés. Environ 50 % des entorses de la cheville et jusqu’à 73 % des fractures de la cheville sont causées par une blessure au cartilage et peuvent entraîner des symptômes.2

La stimulation de la moelle osseuse est recommandée pour les lésions ostéochondrales < 1 cm2

Ramponi et al. recommandent que les techniques de stimulation de la moelle osseuse soient réservées aux lésions ostéochondrales < 1 cm2. Le seuil de 1 cm2 a également été mentionné lors d’une conférence de consensus de la International Society on Cartilage Repair of the Ankle (ISCRA) en 2017. Pour lire ces déclarations de consensus et en voir d’autres, visiter le site de la fondation ON Foundation.

L’ISCRA a défini une dimension idéale pour la stimulation de la moelle osseuse : le diamètre doit être < 10 mm, la surface doit être < 100 mm2, et la profondeur < 5 mm. La greffe osseuse peut être envisagée pour une profondeur > 3 mm. Les recommandations consensuelles se fondent sur la littérature scientifique actuelle et soutiennent l’utilisation d'un échafaudage en complément de la greffe osseuse.5

AMIC® Chondro-Gide® pour une régénération du cartilage efficace

AMIC® Chondro-Gide® est une méthode en une seule étape mini-invasive qui utilise la stimulation de la moelle osseuse avec Chondro-Gide pour régénérer les lésions du cartilage de toutes dimensions. Elle peut être réalisée par ostéotomie ou par chirurgie en « mini-open ».

Élaborée par Geistlich Surgery avec l’aide d’éminents chirurgiens européens, AMIC® Chondro-Gide® est un traitement efficace et économique permettant de régénérer le cartilage endommagé, d’atténuer ou de prévenir la douleur, et de ralentir la progression de la lésion.

 

Technique en mini-open, description du Dr Markus Walther

 

 

Sugical Videos

 

Références

  1. CHEW, K. T. L., 2008, Osteochondral lesions of the talus. Annals of the Academy of Medicine. 2008. Vol.37, no. 1, p. 63-8
  2. STEELE, J. R., et al., Osteochondral Lesions of the Talus. Foot & Ankle Orthopaedics. 2018. Vol. 3, no. 3, p. 247301141877955. DOI 10.1177/2473011418779559. SAGE Publications
  3. RAMPONI, L., et al., Lesion Size Is a Predictor of Clinical Outcomes After Bone Marrow Stimulation for Osteochondral Lesions of the Talus: A Systematic Review. The American Journal of Sports Medicine. 2016. Vol. 45, no. 7, p. 1698-1705. DOI10.1177/0363546516668292. SAGE Publications (Systematic Review)
  4. HANNON et al. Debridement, Curettage, Microfracture, and Fixation Techniques for Osteochondral Lesions of the Talus, 2018. Foot & Ankle Orthopaedics, Vol. 3, no. 3, p. 2473011418S0006. DOI 10.1177/2473011418s00066. SAGE Publications (Consensus Meeting Report)
  5. ROTHRAUFF, B.B., et al., Scaffold-Based Therapies: Proceedings of the International Consensus Meeting on Cartilage Repair of the Ankle. Foot & Ankle International. 2018. Vol. 39, no. 1_suppl, p. 41S-47S. DOI 10.1177/1071100718781864. SAGE Publications (Consensus Meeting)24. WALTHER, M., ALTENBERGER, S., KRIEGELSTEIN, S., VOLKERING, C. and R.SER, A., 2014, Reconstruction of focal cartilage defects in the talus with miniarthrotomy and collagen matrix. Operative Orthop.die und Traumatologie. 2014. Vol. 26, no. 6, p. 603-610. DOI 10.1007/s00064-012-0229-9. Springer Nature (Clinical Study)
  6. VALDERRABANO, V., et al., Reconstruction of Osteochondral Lesions of the Talus With Autologous Spongiosa Grafts and Autologous Matrix-Induced Chondrogenesis. The American Journal of Sports Medicine. 2013. Vol. 41, no. 3, p. 519-527.DOI 10.1177/0363546513476671. SAGE Publications (Clinical Study)
  7. WALTHER, M., et al., Reconstruction of focal cartilage defects in the talus with miniarthrotomy and collagen matrix. Operative Orthop.die und Traumatologie. 2014. Vol. 26, no. 6, p. 603-610. DOI 10.1007/s00064-012-0229-9. Springer Nature (Clinical Study)
  8. GOTTSCHALK, O., et al., Functional Medium-Term Results After Autologous Matrix-Induced Chondrogenesis for Osteochondral Lesions of the Talus: A 5-Year Prospective Cohort Study. The Journalof Foot and Ankle Surgery. 2017. Vol. 56, no. 5, p. 930-936. DOI 10.1053/j.jfas.2017.05.002. Elsevier BV (Clinical Study)
  9. YOUNG, KI WON, et al., Medial approaches to osteochondral lesion of the talus without medial malleolar osteotomy. Knee Surgery, Sports Traumatology, Arthroscopy. 2009. Vol. 18, no. 5, p. 634-637. DOI 10.1007/s00167-009-1019-2. Springer Nature
  10. GALLA, MELLANY, DUENSING, IAN, KAHN, TIMOTHY L. and BARG, ALEXEJ, 2018, Open reconstruction with autologous spongiosa grafts and matrix-induced chondrogenesis for osteochondral lesions of the talus can be performed without medial malleolar osteotomy. Knee Surgery, Sports Traumatology, Arthroscopy. 2018. DOI 10.1007/s00167-018-5063-7. Springer Nature (Clinical Study)

 

Dr. Sanja Saftic
International Product Manager