Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site et optimiser notre communication. Nous tenons compte de votre choix et utilisons uniquement les données pour lesquelles vous avez donné votre accord.

Ces cookies contribuent au bon fonctionnement de notre site web en permettant les fonctions de base telles que la navigation et l’accès à des domaines sécurisés. Sans ces cookies, notre site ne peut pas fonctionner correctement.

Ces cookies nous aident à comprendre comment les visiteurs interagissent avec notre site web en collectant des informations de manière anonyme. Grâce à ces informations, nous pouvons optimiser notre offre en permanence.

Ces cookies sont utilisés afin de suivre les utilisateurs sur les pages web. Le but est de proposer des annonces pertinentes et intéressantes pour les utilisateurs et par conséquent précieuses pour les annonceurs et éditeurs et autres partenaires publicitaires tiers.

Clinical Evidence – AMIC® Chondro-Gide® in the Talus

Fonctionnement de Chondro-Gide®

Chondro-Gide® forme un revêtement protecteur et permet de stabiliser les cellules libérées par l’os ou appliquées sur une lésion. La matrice Chondro-Gide® complète les méthodes de traitement régénératif des lésions chondrales et ostéochondrales. Lors des premières étapes du processus de régénération, Chondro-Gide® recouvre la lésion et les cellules qui se trouvent dans la lésion. Puis, après environ 4 mois, il se résorbe et est remplacé par du tissu endogène.

 

L’efficacité de Chondro-Gide® sans ostéotomie

Plusieurs études ont démontré que Chondro-Gide® peut être appliqué de manière efficace sans avoir à pratiquer d’ostéotomie. Walther et al. ont décrit la reconstruction de lésions focales du cartilage dans le talus par mini-arthrotomie associée à Chondro-Gide, pour le traitement de lésions focales du cartilage d'une dimension > 1,5 cm2  et de grade III et IV (classification ICRS). Les chercheurs ont étudié les résultats postopératoires obtenus pour 14 patients qu’ils ont suivis sur une période de 30 mois minimum. Tous les résultats montraient une amélioration de 50 à 89 points des scores (cotation de l’American Orthopedic Foot and Ankle Society - AOFAS), et l’obtention d'une mobilité équivalente pour les deux articulations des chevilles. Ils n’ont observé aucune complication peropératoire. Ils ont conclu que la technique AMIC® avec Chondro-Gide® est une procédure simple. Dans presque tous les cas, la membrane peut être implantée par simple mini-arthrotomie, sans avoir recours à une ostéotomie de la malléole latérale ou médiale. Ils ont également estimé que AMIC® Chondro-Gide® était une procédure en une seule étape économique par rapport à la réparation cartilagineuse au moyen de chondrocytes cultivés in vitro.

Concernant le moyen terme, Gottschalk et al. ont trouvé des résultats prometteurs lors de l’analyse d’études sur 2 et 5 ans de la cohorte de patients. Les chercheurs ont constaté que la plus grande amélioration des résultats cliniques avait lieu lors de la première année après l’intervention. Ensuite, de la fin de la première année à la cinquième année du suivi, des améliorations statistiquement non significatives ont été observées. De façon significative, les patients reprenaient leur activité sportive après 5 ans.

 

 

 

Plusieurs auteurs ont signalé l’avantage d'une procédure par arthroscopie pour le traitement des lésions ostéochondrales du talus. Le traitement par arthroscopie permet de réduire les traumatismes opératoires ainsi que d’éviter l’ostéotomie tibiale ou fibulaire et le retrait du matériel qui s’en suit.
Pour plus d'informations sur Chondro-Gide® et sur les techniques opératoires ou pour plus de perspectives cliniques, télécharger la brochure.

Références

  1. Chondro-Gide® IFU 2019, Geistlich Pharma AG
  2. WALTHER, M., et al., Reconstruction of focal cartilage defects in the talus with miniarthrotomy and collagen matrix. Operative Orthopädie und Traumatologie. 2014. Vol. 26, no. 6, p. 603-610. DOI 10.1007/s00064-012-0229-9. Springer Nature (Clinical Study)
  3. GOTTSCHALK, O., et al., Functional Medium-Term Results After Autologous Matrix-Induced Chondrogenesis for Osteochondral Lesions of the Talus: A 5-Year Prospective Cohort Study. The Journal of Foot and Ankle Surgery. 2017. Vol. 56, no. 5, p. 930-936. DOI 10.1053/j.jfas.2017.05.002. Elsevier BV (Clinical Study)
  4. USUELLI, F., et al., All-arthroscopic AMIC® (AT-AMIC®) technique with autologous bone graft for talar osteochondral defects: clinical and radiological results. Knee Surgery, Sports Traumatology, Arthroscopy. 2016. Vol. 26, no. 3, p. 875-881. DOI 10.1007/s00167-016-4318-4. Springer Nature (Clinical Study)
Dr. Sanja Saftic
International Product Manager