Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site et optimiser notre communication. Nous tenons compte de votre choix et utilisons uniquement les données pour lesquelles vous avez donné votre accord.

Ces cookies contribuent au bon fonctionnement de notre site web en permettant les fonctions de base telles que la navigation et l’accès à des domaines sécurisés. Sans ces cookies, notre site ne peut pas fonctionner correctement.

Ces cookies nous aident à comprendre comment les visiteurs interagissent avec notre site web en collectant des informations de manière anonyme. Grâce à ces informations, nous pouvons optimiser notre offre en permanence.

Ces cookies sont utilisés afin de suivre les utilisateurs sur les pages web. Le but est de proposer des annonces pertinentes et intéressantes pour les utilisateurs et par conséquent précieuses pour les annonceurs et éditeurs et autres partenaires publicitaires tiers.

Quand les implants deviennent visibles

Pourquoi les implants deviennent-ils visibles ?

Les implants deviennent visibles dès qu’ils ne sont plus entourés de masse osseuse et que la gencive est ainsi directement en contact avec l‘implant. Les implants visibles ...

  • ternissent la beauté de votre sourire
  • peuvent mener à des complications comme, par exemple, une lésion mécanique des tissus mous ou une inflammation
  • peuvent devenir instables, ce qui mène à des problèmes de mastication
  • risquent d‘avoir une durée de vie réduite.


Comment traiter ces défauts osseux ?

Il existe deux cas cliniques dans lesquels des implants peuvent devenir visibles : le défaut osseux est visible par une « fenêtre » ou la face externe de l’implant n’est pas entourée de matière osseuse et présente un défaut en forme de cratère.

Si la perte osseuse n’est pas due à une infection (péri-implantite), la reconstruction de l’os peut être effectuée avec les biomatériaux Geistlich sans devoir enlever l’implant.

Si la perte osseuse est due à une infection, il est nécessaire d’éradiquer cette infection, présente sous la forme d‘un biofilm bactérien de la surface de l’implant avant de pouvoir commencer la reconstruction osseuse et tissulaire.

 

Les informations contenues dans ce site internet sont uniquement fournies à titre d'indication. Elles ne peuvent en aucun cas remplacer les conseils de votre praticien.

 

Verena Vermeulen
Group Lead Clinical Marketing