Dentaire Professionnels
Home / Orthopédie Professionnels / Régénération osseuse / Orthoss

Orthoss®

Orthoss® est un substitut osseux fabriqué par bio-ingénierie afin de ressembler le plus possible au composant inorganique du tissu osseux humain. Il s’agit d’une apatite dont la structure est similaire à celle de la phase minérale de l’os humain. Orthoss est produit en Suisse dans le cadre d’un système d’assurance qualité rigoureux qui garantit son innocuité et sa qualité.

Orthoss présente une structure poreuse unique constituée de micropores et de macropores. Chacun d’eux sert de conduit aux éléments nécessaires à la régénération osseuse – comme le sang.

Fort d’une expérience clinique de plus de 25 ans, Orthoss offre les propriétés ostéoconductives de l’os humain dans une configuration pratique en vente libre. 1.2

La longue histoire internationale de ce produit conçu en collaboration avec des chirurgiens en démontre l’innocuité à des fins orthopédiques ou dentaires.

Utilisé pour une variété d’applications orthopédiques, Orthoss présente une structure qui favorise la régénération osseuse.

References:

  1. Schlickewei, W. et al. Hefte zur Unfallkunde,216,(1991).(Case series)
  2. Bereiter, H. et al. (1991). Hefte zur Unfallkunde,216.(Expert opinion)
  3. Data on file at Geistlich Pharma AG, Wolhusen, Switzerland.(Bench Test)
  4. Kouroupis, D. et al. (2013). J Orthop Res. 31(12): 1950–8.(In Vitro)
  5. Orsini, G. et al. (2005). J Biomed Mater Res B Appl Biomater. 74(1): 448–7.(Case series)
  6. Traini, T. et al. (2007). J Periodontol. 78(5): 955–61.(Case study)
  7. Nandi, SK. et al. (2010). Indian J Med Res. 132: 15–30.(Review)
  8. Kurien, T. et al. (2013). Bone Joint J. 95-B(5): 583–97. (Review)

Substitut osseux

Pour réparer les défauts osseux, les greffes d’os humain sont encore largement considérées comme la norme absolue. Pourtant, les autogreffes et les allogreffes présentent plusieurs inconvénients et risques connus, notamment la transmission potentielle de maladie, l’apparition possible de douleurs au niveau du site donneur et la disponibilité ou la qualité limitées de matériau. 7,8

Pour assurer la qualité et la sécurité d’une procédure, un substitut osseux peut être préférable. Consultez le graphique ci-dessous pour comparer les performances d’Orthoss par rapport aux principaux autres types de substitut osseux actuellement utilisés.3

Le système de pores interconnectés et la porosité élevée d’Orthoss garantissent une surface intérieure bien plus grande que celle d’autres substituts osseux disponibles et similaire à celle de minéral osseux autologue.

References:

  1. Schlickewei, W. et al. Hefte zur Unfallkunde,216,(1991).(Case series)
  2. Bereiter, H. et al. (1991). Hefte zur Unfallkunde,216.(Expert opinion)
  3. Data on file at Geistlich Pharma AG, Wolhusen, Switzerland.(Bench Test)
  4. Kouroupis, D. et al. (2013). J Orthop Res. 31(12): 1950–8.(In Vitro)
  5. Orsini, G. et al. (2005). J Biomed Mater Res B Appl Biomater. 74(1): 448–7.(Case series)
  6. Traini, T. et al. (2007). J Periodontol. 78(5): 955–61.(Case study)
  7. Nandi, SK. et al. (2010). Indian J Med Res. 132: 15–30.(Review)
  8. Kurien, T. et al. (2013). Bone Joint J. 95-B(5): 583–97. (Review)
Comparaison de la surface d’Orthoss® par rapport à d’autres types de substituts osseux®
Surface (intérieure) spécifique mesurée par adsorption en phase gazeuse de substituts osseux commerciaux en comparaison avec Orthoss® et du minéral osseux autologue.
Dr. Sanja Saftic

International Marketing Manager