Dentaire Professionnels
Home / Dentaire Professionnels / Domaines thérapeutiques / Alvéole d’extraction / Implantation tardive

Implantation tardive

L'implantation tardive associée à la préservation crestale est une option de traitement fiable et classique utilisable par tout chirurgien formé. Dans cette approche, la préservation de la crête avec les biomatériaux Geistlich fournit un volume de crête suffisant pour la pose d'implants, même plusieurs mois après extraction.1,2

Bibliographie :

  1. Cardaropoli D, et al. Int J Periodontics Restorative Dent. 2014 Mar–Apr;34(2):211-7. (Clinical study)
  2. Vignoletti F, et al. Clin Oral Implants Res. 2012 Feb;23 Suppl 5:22-38. (Systematic review)

Cas cliniques

Préservation crestale d’une alvéole avec paroi osseuse vestibulaire préservée.

Cas clinique du Dr. Hadi Antoun & Dr. Bouchra Sojod
Paris, France

Défi clinique

Avec les biomatériaux choisis, le volume des tissus durs et mous est préservé dans la zone antérieure pour une implantation tardive.

Objectif / Approche

Préserver le volume des tissus durs et mous après l'extraction d'une dent. Implantation tardive car il s'agit d'une procédure extrêmement fiable, qui a été prouvée à plusieurs reprises dans la littérature internationale.

Conclusion

Geistlich Bio-Oss® Collagen et Geistlich Mucograft® Seal préservent la crête pour une pose optimale des implants 5 mois après l'intervention. Au niveau de l'incisive centrale, l'épaisseur des tissus mous vestibulaires est optimisée par une greffe de tissu conjonctif.

Comparaison avant et 2 ans après extraction

Préservation crestale d’une alvéole avec une paroi osseuse vestibulaire préservée

Cas du Dr. Stefan Fickl
Würzburg, Allemagne

Défi clinique

Les tissus mous et durs sont bien préservés sans aucune cicatrice en vestibulaire et en occlusal.

Objectif / Approche

Mise en place différée de l'implant 4 mois après extraction. Gestion minimalement invasive de l'alvéole.

Conclusion

Os de bonne qualité/mature/solide présent 4 mois après le traitement. Régénération rapide et sans cicatrice des tissus mous. Résultat clinique et esthétique optimal pour le patient.

Comparaison avant et 2 ans après extraction

Préservation crestale d’une alvéole présentant un défaut (approche en cicatrisation ouverte)

Cas clinique du Dr. Célia Coutinho Alves
Porto, Portugal

Défi clinique

Dans la mesure du possible, nous préférons préserver l'os plutôt que de le reconstruire ultérieurement, notamment au niveau des dents antérieures.

Objectif / Approche

Maintenir le contour des tissus durs et mous dans une région exigeante sur le plan esthétique. Implantation tardive dans un site unitaire.

Conclusion

Une résorption sévère de la crête a été évitée grâce aux biomatériaux Geistlich. Un résultat à long terme satisfaisant a été obtenu avec un contouring supplémentaire avec les biomatériaux Geistlich et une greffe de tissu conjonctif au moment de l'implantation.

Comparaison avant et 11 mois après extraction

Préservation crestale en secteur antérieur avant implantation tardive

Cas clinique du Prof. Ronald E. Jung
Zurich, Suisse

Objectif / Approche

Préserver le volume osseux et des tissus mous après extraction en secteur antérieure en vue d’une implantation tardive. Eviter des procédures de régénération osseuse guidée étendues au moment de l’implantation.

Conclusion

Le volume des tissus durs et mous peut être mieux préservé avec Geistlich Bio-Oss® Collagen et Geistlich Mucograft® Seal qu'en cas de cicatrisation spontanée. Une régénération osseuse guidée peu invasive est réalisée pour modeler la crête au moment de la pose de l'implant.

Comparaison situation post-extractionnelle et 10 mois plus tard

Préservation de la crête en secteur postérieur en vue d’une implantation tardive

Cas clinique du Prof. Carlo Maiorana
Milan, Italie

Défi clinique

Geistlich Bio-Oss® et Geistlich Mucograft® Seal permettent de préserver la crête efficacement et sans lambeau.

Objectif / Approche

Préservation du contour de la crête avec une technique minimalement invasive. Implantation tardive.

Conclusion

Geistlich Bio-Oss® et Geistlich Mucograft® Seal permettent une préservation de la crête efficace et sans lambeau. Les tissus durs et mous sont optimaux pour la pose d'implants 6 mois après la procédure de préservation de la crête.

Comparaison avant extraction et 6 mois après

Préservation de la crête avec paroi osseuse vestibulaire présentant une fenestration (approche en cicatrisation ouverte)

Cas clinique du Dr. Georg Taffet
Rielasingen-Worblingen, Allemagne

Défi clinique

20 ans d'expérience avec Geistlich Bio-Oss® et Geistlich Bio-Gide®, fidèles à la devise "ne jamais changer une équipe qui gagne", même pour des indications plus complexes.

Objectif / Approche

Remplacer une incisive centrale condamnée avec une fracture verticale de la racine et une fenestration de l'os vestibulaire. Le vestibule présentait une fistule.

Conclusion

Les techniques de préservation de la crête sont efficaces pour minimiser la perte de volume.

Comparaison avant et à 7 ans après extraction

Préservation de la crête d’une alvéole présentant un défaut osseux (approche en cicatrisation ouverte)

Cas clinique du Dr. Fernán Lopez
Medellin, Colombie

Défi clinique

La préservation de la crête permet une mise en place correcte de l'implant en 3D, ce qui réduit le nombre d'interventions chirurgicales supplémentaires (p. ex. élévation du sinus).

Objectif / Approche

Prévenir l'effondrement des tissus en secteur postérieur du fait de l'absence de paroi osseuse vestibulaire. Éviter une éventuelle élévation du sinus.

Conclusion

La préservation crestale avec les biomatériaux de Geistlich a maintenu le contour de la crête alvéolaire. Une procédure peu invasive a permis d'obtenir une largeur de crête suffisante pour une mise en place adéquate des implants et un résultat esthétique.

Comparaison avant et 6 mois après l'extraction

Préservation de la crête en vue d’une implantation différée

Cas clinique du Dr. Ham Byung-Do
Seoul, Corée du Sud

Défi clinique

À 6 mois, régénération osseuse totale du défaut (os nouvellement formé).

Objectif / Approche

Reconstruire l'os alvéolaire en présence d’un défaut vertical sévère du à une parodontite chronique au niveau de la deuxième molaire inférieure gauche. Étudier le résultat clinique et histologique en utilisant Geistlich Combi-Kit Collagen après l'extraction de la dent.

Conclusion

Le défaut a été complètement comblé par de l’os nouvellement formé après 6 mois. L'analyse histomorphométrique a révélé que 45 % de la zone osseuse contenait du substitut osseux et 28 % de la zone de tissus mous.

Comparaison avant et 9 mois après extraction

Implantation retardée avec une paroi osseuse vestibulaire mince et présentant un défaut (approche en cicatrisation ouverte)

Cas clinique du Dr. Daniele Cardaropoli
Turin, Italie

Défi clinique

Geistlich Bio-Gide® Shape peut facilement être utilisée pour la préservation de la crête de sites post-extractionnels.

Objectif / Approche

Implantation différée pour restaurer la dent 34. Procédure minimalement invasive sans mobilisation du lambeau pour couvrir la greffe : cicatrisation de seconde intention (cicatrisation ouverte).

Conclusion

Geistlich Bio-Gide® Shape en combinaison avec Geistlich Bio-Oss® Collagen a largement préservé les dimensions de la crête après l'extraction d'une dent. L'implant peut être placé sans nécessiter une seconde greffe osseuse au moment de la pose de l'implant.

Comparaison avant et 12 mois après l'extraction
Safa Souga

Clinical Science Education Manager