Elévation du plancher sinusien

Après la perte d’une prémolaire ou d’une molaire, la hauteur de l’os maxillaire postérieur est souvent insuffisante pour l’implantation. L’élévation du plancher sinusien via un abord crestal ou latéral permet d’augmenter la hauteur de l’os.

L’augmentation osseuse peut intervenir avant l’implantation (chirurgie en deux temps) ou simultanément (chirurgie en un temps). L’os maxillaire disponible et l’anatomie du sinus doivent être évalués pour le plan de traitement et la chronologie de l’implantation. Le tableau suivant résume les recommandations actuelles1-5.
Hauteur d’os résiduel > 6-12 mm

  • Technique d’abord crestal ou latéral
  • Implantation simultanée ou différée

Hauteur d’os résiduel < 6 mm

  • Technique d’abord latéral
  • Chirurgie en deux temps

L’élévation du plancher sinusien avec des matériaux de comblement augmente l’os maxillaire postérieur avant l’implantation ou au moment de celle-ci.
La fiabilité élevée des biomatériaux Geistlich dans ces indications a été démontrée par plus de 200 études sur l’augmentation de sinus6. Il est prouvé que les matériaux xénogènes donnent de meilleurs résultats à long terme que les copeaux d’os autogène dans l’élévation du plancher sinusien7.

Différentes études confirment le haut niveau d'ostéoconductivité de Geistlich Bio-Oss® lors des procédures d'élévation de de sinus(9-12) : des histologies ont montrés la persistance de particules de Geistlich Bio-Oss® associés à de l'os néoformé après 9 ans, confirmant sa résorption lente et un comportement "biomimétique" à long terme11.

La pose d’une membrane comme Geistlich Bio-Gide® est associée avec une augmentation significative du taux de survie des implants. Geistlich Bio-Gide® peut également être utilisée pour protéger la membrane de Schneider perforée pendant la chirurgie et la phase de cicatrisation.

Les résultats prévisibles obtenus avec les produits Geistlich sont documentés par plus de 200 études sur l’augmentation du sinus6.


Bibliographie:

  1. Summers RB Compendium. 1994; 15(2):152, 154-6, 158 passim; quiz 162.
  2. Zitzmann NU: Int J Oral Maxillofac Implants 1997; 12(6): 844-52.
  3. Misch CE: Int J Oral Implantol 1990; 7(1): 9-17.
  4. Chiapasco M: Clin Oral Implants Res 2008; 19(4): 416-28.
  5. Chen S, et al.: ITI Treatment Guide 2011; Vol 5,  Quintessenz Publishing.
  6. Pubmed September 2013. Search term “Bio-Oss” and “Sinus”.
  7. Aghaloo TL, Moy PK: Int J Oral Maxillofac Implants 2007; 22: 49-70.
  8. Pjetursson BE, et al.: J Clin Periodontol 2008; 35 (Suppl. 8): 216-40.
  9. Valentini P, Abensur D : Int J Periodontics Restorative Dent. 1997 Jun;17(3):232-41.
  10. Valentini P, Abensur D, Wenz B, Peetz M, Schenk R : Int J Periodontics Restorative Dent. 2000 Jun;20(3):245-53.
  11. Traini T1, Valentini P, Iezzi G, Piattelli A : J Periodontol. 2007 May;78(5):955-61. 
  12. Valentini P1, Abensur D, Densari D, Graziani JN, Hämmerle C : Clin Oral Implants Res. 1998 Feb;9(1):59-64.