Traitement parodontal

La maladie parodontale se caractérise par la destruction des tissus parodontaux. Si le traitement non chirurgical qui repose sur l’éducation du patient, le contrôle de la plaque dentaire, le détartrage et le surfaçage radiculaire, échoue, les solutions chirurgicales s’imposent.

L’utilisation de biomatériaux pour une régénération tissulaire guidée (RTG) se révèle plus efficace pour traiter les lésions parodontales1 que le simple débridement avec lambeau. Pour cette procédure, la lésion est comblée avec le substitut osseux naturel Geistlich Bio-Oss® (Collagen) puis protégée par la membrane collagénique Geistlich Bio-Gide® (Perio).

Le substitut osseux naturel doit permettre :

  • Le comblement de la lésion osseuse et la réduction de la profondeur de poche
  • Un gain supérieur d’attache clinique
  • La régénération et la préservation de l’os et du desmodonte du patient

La membrane barrière collagénique doit permettre :

  • La stabilisation de la greffe osseuse
  • La prévention de l’invagination par les cellules épithéliales
  • La réhabitation de la lésion par les cellules de l’os alvéolaire

Gain d’attache supérieur avec Geistlich Bio-Oss® et Geistlich Bio-Gide® Perio

L’utilisation d’un substitut osseux Geistlich en association avec la membrane en collagène naturel Geistlich Bio-Gide® Perio donne des résultats significativement meilleurs qu’avec un simple débridement avec lambeau d’assainissement. Les données à cinq ans démontrent un gain d’attache clinique supérieur et une réduction accrue de la profondeur de poche1.

 

Bibliographie:

  1. Sculean A, et al.: J Clin Periodontol 2007; 34(1): 72-77.